Créer un site internet

Catherine

« Difficile de nommer la personne qui m’a donné le « virus de la chanson ».

    - Mes proches ? Je suis originaire du Nord de la France où toutes les réunions de famille se terminaient par des chansons, et où, dès l’âge de 2 ans, j’ai chanté, comme tout le monde … debout sur une chaise.

    - Mon père ? Il chantait très bien, surtout des grands airs d’opéra et se déstressait de son travail en écoutant de la «grande musique », ma place préférée étant sur ses genoux. Puis, nommé administrateur de l’Opéra de Lille, il m’emmenait aux spectacles d’opéras, opérettes et autres galas de danse et de musique environ 3 fois par semaine. Mon désir le plus cher était alors de «monter sur scène» et de copier ceux que j’admirais tant.

    -  Ma tante ? Directrice de «colos» que j’intégrais dès l’âge de 5 ans, elle organisait avec passion de véritables spectacles chantés, et nous apprenait chansons sur chansons nous accompagnant toujours de son mini accordéon afin de vérifier la justesse de nos voix.

Vers 10 ans, pensionnaire, je ne rentrais à la maison que toutes les 6 semaines. Toutes les occasions de suivre les religieuses à la Chapelle pour les offices du WE étaient bonnes, l’essentiel étant de … chanter.

Ensuite, j’entrais à la «Schola» (version religieuse de la chorale) du collège où je devins vite soliste pour mon plus grand plaisir et apparemment celui des autres.

Puis, le mariage, les enfants, le travail … la vie quoi ! Je chantais toujours, bien sûr, beaucoup, mais uniquement pour mon plaisir. En 1982, un accident de voiture m’empêchant de continuer les sports que je pratiquais, je découvrais le chant choral dans 1, puis 2, puis 3, puis 4 chorales (actuellement j’en ai encore 2). Puis j’ai voulu me perfectionner en prenant des cours de chant pendant 2 ans.

Installée depuis peu à Villette d’Anthon, une affichette offrant la possibilité de chanter sur scène – mon rêve d’enfant – m’a menée jusqu’à « TOUT EN CHANSON » où je m’éclate depuis 3 ans sous la houlette de Claire MENESES, notre coach. Ce cheminement un peu long me permet maintenant d’apprécier d’autant plus la joie de chanter sur scène et de partager ce plaisir avec ceux qui m’écoutent et m’encouragent par leurs applaudissements et leurs bravos.

Mon répertoire est plutôt tourné vers la variété française, mais il ne me déplairait pas de m’aventurer vers des airs d’opéras ou d’opérettes. »

Catherine